Le Québec dans l’espace

Un peu de géographie

Situé au nord-est du continent américain, le Québec occupe 1 667 926 km2. C'est trois fois la superficie de la France, 40 fois celle de la Suisse et 50 fois celle de la Belgique. Son territoire s'étend de la frontière des États-Unis jusqu’aux mers boréales sur près de 2000 km, entre l’Ontario à l’ouest et le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador à l’est.

Terre de contrastes

Échancré dans toute sa partie méridionale par le Saint-Laurent, un des grands fleuves de la planète, le Québec s’enrichit d’une incroyable diversité de paysages : une plaine fluviale féconde, entre le Bouclier canadien au nord et les Appalaches au sud, de larges étendues de forêts, de taïga et de toundra, qui se partagent plus d’un million de lacs et des milliers de rivières, soit quelque 180 000 km2 d’eau douce. Les plus hauts sommets du Québec sont les monts D’Iberville (1622 m), situé dans la chaîne des Torngat au Nunavik, et Jacques-Cartier (1268 m), dans le massif des Chic-Chocs en Gaspésie.

Le temps qu’il fait

Le Québec connaît trois types de climat :

  • continental humide, au sud du 50e degré,
  • subarctique, entre les 50e et 58e degrés,
  • arctique, au-delà du 58e,

qui correspondent aux régions couvertes, respectivement, par la forêt, la taïga et la toundra.

Le Québec méridional connaît quatre saisons contrastées, marquées par des écarts de température importants. À un hiver vigoureux et enneigé  – plus de trois mètres de neige en moyenne à Québec – succède un printemps vivifiant et exaltant, puis un été chaud qui s'éteint dans le flamboiement de l’automne. De ces étonnantes variations climatiques, les Québécois ont tiré une vitalité et une convivialité légendaires!